+262 262 96 02 04 mail@acmir.re

CONFESSION DE FOI

Assemblée Chrétienne Missionnaire de la Réunion

NOUS CROYONS


1° En toute la Bible, inspirée de Dieu, base infaillible et complète de notre foi (2 Tim. 3:16) .


2° En un Dieu unique (Deut. 4:4), éternel, créateur de l’univers (Gen. 1-2), révélé dans le Père, le Fils et le Saint-Esprit (Mat. 28:19)


3° En Jésus-Christ, le Fils Unique, engendré de Dieu le Père ; de nature divine, Il a été fait homme, ayant été conçu du Saint-Esprit et né de la vierge Marie (Luc 1:34-35). Seul homme à n’avoir jamais péché (Héb. 4:15), Il a été crucifié, Il est mort pour l’expiation des péchés de toute l’humanité (Esaïe 53:5, IPierre 2:24, 3:18). Il est ressuscité (ICor. 15:3-4), Il est monté au ciel (Actes 1), Il règne à la droite du Père (ICor. 15:25, Luc 22:69), d’où Il intercède pour nous (Rom. 8:34). Il est le seul médiateur entre Dieu et les hommes (ITi. 2:5).


4° A l’existence d’un monde spirituel, composé d’une part des anges de Dieu (Luc 2:9-14, Heb. 1:14, etc.) ; d’autre part de Satan  et de ses démons, anges déchus (Ezéchiel 28:12-17, Esaïe 14:12-14, Mat. 4:1-14, etc.), qui peuvent posséder des personnes (Marc 3:23-27, Actes 16:16-18, etc.). Satan a été vaincu à la croix (IJean 3:8)et est condamné au châtiment éternel (Apoc. 20:10).


5° A la chute originelle de l’homme (Gen.3, ICor. 15:21-22). Au fait  que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Rom. 3:23). Au salut et à la vie éternelle qui ne peuvent être obtenus que par la repentance et par la foi en l’oeuvre et la personne de Jésus-Christ. Lui seul procure la justification (pardon des péchés) et la régénération (nouvelle naissance) de notre être (Actes 4:12, Actes 3:19, Marc 16, Rom. 3:26-30, Rom. 5:18-19, Jean 3:3, Tite 3:5).


6° Que la repentance et la foi doivent être suivies d’une vie sainte et dévouée à Christ, le Seigneur ( Héb. 12:14, Eph. 4:17, 5:21,  etc.).


7° Au baptême d’eau par immersion, qui manifeste publiquement la régénération du croyant ; la repentance et la foi doivent donc précéder obligatoirement le baptême (Mat. 28:19, Actes 8:36-38, Rom. 6 3-4, Marc 16:16)


8° Au partage du pain et  du vin (Sainte-Cène), qui représente le corps et le sang du Seigneur, pris en mémoire de Son sacrifice pour l’expiation de nos fautes. Il constitue le signe de la communion spirituelle des croyants, régénérés par l’oeuvre expiatoire de Christ ; celui qui prend la Sainte-Cène sans discerner cette oeuvre s’expose à un jugement (Luc 22:17-20, ICor. 11/18-32).


9° Au baptême dans le Saint-Esprit qui confère au croyant des dons spirituels (selon ICor. 12:1-11) pour l’édification de l’Eglise (Actes 8:15-17, 10:44-46). Il s’agit d’un revêtement de puissance (Actes 1:8). Le Saint-Esprit est accordé aux croyants dès leur conversion (ICor. 12:3).


10°    A la guérison divine administrée miraculeusement par Dieu dans le Nom de Son Fils Jésus-Christ (Esaie 53:5), à travers l’imposition des mains ( ou l’onction d’huile accompagnées de la prière de la foi. Notre foi en Christ pour la guérison miraculeuse ne renie en rien les bienfaits de la médecine moderne. L’Eglise ne peut en aucune manière être tenue pour responsable des conséquences de l’abandon de traitement médical de ses fidèles.


11° Que l’Eglise, corps de Christ, est constitué par l’ensemble de tous les croyants nés de nouveau, au-delà des dénominations (Actes 2:17).


12° Aux  ministères d’apôtre, de prophète, d’évangéliste, de pasteur et de docteur (enseignant) de la Parole, aux ministères d’anciens et de diacres établis par Dieu et reconnus par l’église, pour l’édification des croyants (Eph. 4:11).


13° Au retour corporel de Jésus-Christ à la fin des temps, (Actes 1:11), qui viendra premièrement ressusciter les morts en Christ et enlever avec Lui les croyants restés vivants (enlèvement de l’Eglise : IThess. 4:14-17), puis régner sur la Terre (Millenium : Apoc. 20:1-4).


14° A la résurrection du corps en un corps spirituel, glorieux et incorruptible. La résurrection des croyants, lors de l’enlèvement de l’Eglise, aura d’abord lieu (IThess. 4:13-17, ICor. 15:51-52, Apoc. 20:4-6) ; puis, après le Millenium, les incroyants ressusciteront à leur tour et seront jugés selon leurs oeuvres (Apoc. 20:11-15, 2Thess. 1:6-10).

15°   En matière de vie sociale et civique, selon  l’évangile, l’ACMIR prône le respect de la vie et le rejet du suicide (1 Cor 3 :16) Elle encourage ses membres à suivre les traitement et les soins reconnus nécessaires par le corps médical et rejette l’euthanasie  (Exode 20 :13). 

Elle prône également l’amour du prochain, (Marc 12 :32), le pardon (Mat 11 :25), l’honnêteté (Mat 5 :8), (1 Tim 1 :5), la fidélité conjugale (Mat 5 :25), l’exercice d’une autorité parentale dépourvue de toute agressivité ou de violence (Ephé 6 :4) mais empreinte d’amour et d’une fermeté patiente et compréhensive. Elle encourage les enfants à faire preuve d’obéissance à l’égard de leurs parents, à les aimer et les respecter (Eph 6 :1). Elle recommande enfin le respect des lois et des autorités établies (Tite 3 :5), (Romain 13 :5) ainsi que la droiture et la compréhension entre employeurs et employés (1 Pierre 2 :18).


CONFESSION DE FOI REDIGEE LE 29 OCTOBRE 2021

Ressourcez-vous avec l'évangile !

De nombreuses prédications à écouter ou à réécouter !

Prédications en vidéo ?

Pin It on Pinterest

Share This